Primaire de la droite : une élection claire et de bons revenus

Le deuxième tour de la primaire de la droite a recueilli plus de votes que le premier tour, mais surtout a entrainé plus de bénéfices que la primaire de la gauche il y a 5 ans.

Plus de 4 millions de votant

Le parti Les Républicains pourrait gagner plus de 17 millions d’euros grâce aux deux tours des élections. Cette recette sera utilisé pour la campagne de François Fillon, élu hier soir face à Alain Juppé.
Ce dernier n’a recueilli qu’à peine plus de 30% des voix au second tour, alors qu’il était le favori des sondages lors du premier tour de cette élection.

Plus de revenu que pour la gauche

Il y a 5 ans, la gauche avait également organisée une élection et la droite a fait de même pour ce referendum ouvert.

Si on compare le nombre de candidat, on est assez proche avec 6 pour la gauche et 7 pour la droite, qui ont débattu et se sont affrontés dans une élection à deux tours.
Pour les deux, l’élection était ouverte à tous du moment qu’une cotisation était versée, d’un euro pour la gauche en une fois et de deux euros pour la droite pour chaque tour et sous condition que chaque électeur signe une charte d’adhésion.

Au final la gauche avait déboursé 800 000€ pour organiser ces élections alors que la droite devrait rapporter environ 9 millions de bénéfice selon le journal Le Monde.

primaire : revenu des élections

Graphique provenant de Le Monde.

Une aide de la gauche

On estime à entre 500 000 et 600 000 la participation au premier tour des sympathisants de gauche, ce qui représente non loin de 15% des voix, selon une étude réalisé.
Si ces chiffres sont vrais, les partisans de gauche auraient donc contribué à hauteur de 2 millions d’euros au parti Les Républicains.

Jérôme Rubinstein