Surface de contrôle DJ MIDI : laquelle choisir ?

Les périphériques de contrôle MIDI sont de plus en plus visibles dans les machines live, que soit pour un DJ en soirée ou un artiste d’electro lors d’un concert. Ces périphériques offrent l’avantage d’être polyvalents et s’accordent de ce fait, pour le plus grand nombre, de façon simple aux softwares choisis.

Le contrôleur DDJ-SX de la marque Pioneer rassemble une table de mixage quatre voies et 2 decks. Chaque de ces decks est pourvus, en plus de l’incontournable jogwheel et des commandes habituel, de huit pads en gomme, donnant un changement des résultats en fonction du niveau de poussé sur le pad. Ce contrôleur intègre un module d’effets Pioneer mais également les fameux filtres Sound Color, disponibles pour chacune des quatre voies. La DDJ-SX propose de base une expérience du logiciel Serato DJ. Elle est en vente pour de 1000 euros.
Le DDJ-SX a été très bien conçue et développée en partenariat avec Serato pour offrir un contrôle intuitif du logiciel inclus et des fonctions énormes.

DDJ SX

La MC 2000, fabriquée par Denon, bien que ne possédant pas de son module personnel d’effets, est produit dont la finition est bonne, et dispose d’une carte son intégrée, qui propose ainsi une connexion entrée/sortie en RCA mais aussi une entrée microphone. Elle dispose de 2 deck disposant des options courantes et des contrôles pour 2 voies. Le logiciel Serato Intro, avec lequel elle marche de base, est inclus lorsque vous l’achetez. Cette console est en vente pour trois cent euros.

Pour les fans de Virtual DJ, la console RMX 2 se pose comme un incontournable, elle propose une surface de contrôle MIDI complète ainsi qu’une interface audio USB de base, sans toutefois proposer son module d’effets personnel. L’interface audio comprend 2 entrées stéréo, une entrée microphone, une sortie casque et quatre sorties RCA/Jack 6.3mm mono. La console est en vente pour trois cent euros, ce qui inclut le logiciel VirtualDJ huit LE Djuced.