Loi égalité hommes-femmes promulguée

Le texte de loi défendu par Najat Vallaud-Belkacem, la Ministre des Droits des femmes, de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, au Parlement vient d’être promulgué.

La ministre désire d’ailleurs obtenir un changement de mentalité concernant le congé parental pour les pères. La loi dite égalité hommes-femmes, acceptée la semaine dernière par le Conseil constitutionnel, est parue hier au Journal Officiel.

Conseil constitutionnel

La loi « pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes », acceptée par le Parlement le 23 juillet, encadrera l’accès des femmes aux responsabilités, que cela soit dans le cadre professionnel, politique ou sportif, mais également les protégera des violences qui peuvent leur être faites.

Une mesure importante a pour but d’encourager les pères à prendre un congé parental en introduisant une « prestation partagée d’éducation ».
Le congé parental réformé a pour but de mettre en place un meilleur partage avec les pères.

Enfin l’article 24 supprime l’idée d’une « situation de détresse » obligatoire pour demander une interruption volontaire de grossesse. Cet article spécifie maintenant : « qui ne veut pas poursuivre une grossesse ».

Le remplacement à l’Assemblée de cette phrase datant de la loi Veil de 1975 avait déclenché de vives débats et de nombreuses protestations en janvier. Une manifestation soutenu par le Pape avait d’ailleurs rassemblé à Paris environ 20 000 personnes.